La marée

La marée, mouvement journalier de la mer, est un phénomène universel. Nos ancêtres ont longtemps cru que cet événement était régi par les dieux ou par des forces obscures. La loi de l'attraction universelle de Newton et les travaux de scientifiques comme Laplace ou Poincaré ont en effet prouvé à partir du XVIIème siècle que c'était bien une histoire de force : celle de la Lune et du Soleil sur la Terre.

De la mer à la pierre, sur les traces de l’histoire…

La Lune agit comme un aimant sur les océans. Sa force d'attraction sur la Terre est deux fois plus élevée que celle du Soleil, de par sa proximité. Leurs actions se combinent de façons différentes selon leurs positions :

  • Les grandes marées, connues également sous le nom de marées de vives eaux, se déroulent au moment de la pleine et de la nouvelle lune, quand la Lune et le Soleil sont dans l'alignement de la Terre. Ils s'attirent ainsi fortement.
  • Quand la Lune et le Soleil forment un angle droit avec la Terre (lors du premier et dernier quartier), ce sont des marées de mortes eaux.

Les plus grandes marées d'Europe

En plus de l'attraction des astres, la configuration des côtes a une grande influence sur l'importance des marées. Si la Baie de Saint-Malo peut s'enorgueillir d'être le théâtre des plus grandes marées d'Europe, cela tient à sa situation géographique. Quand l'Océan Atlantique, énorme masse d'eau, s'engouffre dans le goulot qu'est la Manche, l'onde de la mer arrive alors très vite et très fort. 
Le marnage - la différence entre la haute mer et la basse mer - est en moyenne de plus de 12 mètres autour de la Cité Corsaire. 

"Une marée de 100"

Grâce au coefficient des marées, professionnels et amateurs peuvent se faire une idée de l'importance de la marée et ne pas avoir de mauvaise surprise quand la mer remonte. Cette " échelle " est comprise entre 20 (morte eau la plus faible) et 120 (vive eau d'équinoxe). A partir du coefficient 90, il s'agit de grandes marées.